On estime que 90% des métiers nécessiteront des compétences numériques d’ici 2020. Le métier de “développeur web” , connaît plus particulièrement ces dernières années une ascension fulgurante, autant en termes de salaire que de recrutement et d’attractivité et arrive à la deuxième place des métiers les plus recherchés sur LinkedIn.

Face à ce constat, Anna Stepanoff décide de créer en 2014 en Eure et Loire la Wild Code School , une école de développeurs web. Aujourd’hui, elle compte 13 campus en France et 4 en Europe (Berlin, Madrid, Lisbonne et Bruxelles).

En venant se former à la Wild Code School, les élèves – pour la plupart en reconversion – recherchent une formation qui leur permettra de répondre rapidement à des besoins réels sur le marché du travail.

La Wild Code School c’est 5 mois de formation intensifs, un cursus hyper professionnalisant et une méthode d’apprentissage révolutionnaire basée sur le blended learning : il s’agit “d’apprendre à apprendre” en mélangeant, cours en présentiel et e-learning associé au principe de la pédagogie inversée. Le taux d’insertion professionnel à 1 an après la formation est de 87%.

La Wild Code School s’impose aujourd’hui comme un “acteur clé” et incontestable de l’écosystème bordelais en proposant une offre de formation diversifiée pour répondre aux besoins des entreprises et en formant les talents techs de demain.