La technopole Bordeaux Technowest accompagne les projets innovants et les startups dans 4 domaines de prédilection : l’Aéronautique-Spatial-Défense ; les Eco-activités ; les Smart cities et l’écologie urbaine ainsi que le Bâtiment intelligent et connecté. Dans 5 incubateurs-pépinières d’entreprises innovantes, réparties sur le territoire de la métropole bordelaise, elle accueille aujourd’hui 42 start-up qui représentent plus de 130 emplois à forte valeur ajoutée.

Sélectionnée par Microsoft, la technopole est parmi les 10 accélérateurs en France qui bénéficient du programme « Microsoft pour les startups de la FrenchTech ». Bordeaux Technowest est partenaire des principaux acteurs de l’accompagnement et l’innovation en France et du réseau FrenchTech. Elle fait partie de l’ESA Bic Sud France, incubateur spatial de l’Agence Spatiale Européenne. La technopole intervient sur 3 parcs de la métropole bordelaise : Aéroparc, Ecoparc et Newton dans ses missions d’aide à la création, au développement des entreprises et à l’animation du territoire. 

Pour mener à bien ses missions, Bordeaux Technowest s’est dotée des moyens d’accompagner des projets à différents niveaux de maturité (incubateur, pépinière, centre d’affaire, parc industriel). Simultanément, la technopole a conçu ses propres outils financiers pour soutenir les startups ou leurs porteurs notamment un fonds d’amorçage TechnoStart ou encore une bourse de l’incubé : B’Inc.

Pour animer le territoire sur lequel elle intervient, la technopole a mis en place plusieurs manifestations et/ou équipements. Pionnière de la filière drone en France, la technopole a créé CESA Drones, le Centre d’Essais des drones avec 5 zones opérationnelles sur le territoire de la Région; UAV SHOW, le premier salon européen du drone civil et enfin le Festival CinéDrone, festival international du film de drone. Elle édite un magazine d’information aérospatiale régionale AéroMag-Nouvelle-Aquitaine et organise MediSpace, colloque sur le transfert technologique du secteur aérospatial vers le médical. Sur le territoire d’Ecoparc, Bordeaux Technowest porte et anime le programme ZIRI (Zone d’Intégration des Réseaux Intelligents). Tous ces outils lui confèrent un rôle prédominant en termes d’animation économique et de structuration de l’offre d’accompagnement dans le domaine de l’innovation. 

IA : quels enjeux pour Bordeaux Technowest ?

Depuis deux ans, l’intelligence artificielle (ou IA) est sur toutes les lèvres. Technowest a d’ailleurs constaté cet engouement lors de son récent meet-up sur les innovations organisé avec son partenaire Microsoft fin janvier 2018.

Des avancées phénoménales se dessinent pour les entreprises grâce à l’IA, allant des gains de productivité à l’automatisation des processus en passant par la prédiction des comportements des consommateurs. Une étude sur “l’intelligence artificielle pour les entreprises”* a montré que les entreprises commencent à engranger des recettes grâce à l’IA à une allure bien plus rapide que beaucoup ne l’avaient anticipé : entre 25 et 50% des interrogés rapportent des augmentations. La transmission des données (27%), le flux de travail intelligent et l’automatisation des décisions (23%), ainsi que les opérations d’analytique à grande échelle (20%) sont parmi les capacités de l’IA les plus dominantes en application aujourd’hui. 

Pour les startups accompagnées par Bordeaux Technowest dans les différents secteurs d’activités visés (Aéronautique/Spatial/Défense, Environnement, Smart City & Smart Building), ces leviers sont également stratégiques. On observe d’ores et déjà des choix structurants réalisés en termes d’investissements, de technologies et d’innovations.

Cela passe par un engagement fort de l’entreprise à utiliser l’intelligence artificielle pour ses clients non comme un substitut à l’homme, mais comme le moyen d’augmenter son impact et d’améliorer son travail, c’est-à-dire comme un outil qui appuie et renforce ses capacités créatrices, l’aide et l’encourage à repousser ses limites. 

A titre d’exemple, notons le cas de la start-up KNOCK hébergée à Copernic (Saint-Médard-en-Jalles) qui souhaite disrupter le secteur de l’immobilier 4.0 en développant un assistant virtuel, basé sur de l’intelligence artificielle, qui trouve pour le client le bien immobilier idéal. Ses fondateurs interviendront à la Grande Jonction le 7 mars en milieu de matinée.

-> Je m’inscris